Bienvenue sur les Terres du Baron Louis de Saint-Prigent, en Lyonnais-Dauphiné - Forum Rôle-Play affilié aux Royaumes Renaissants
 
AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nuit d'Amour par un Automne froid et humide...

Aller en bas 
AuteurMessage
Kederick
Admin
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Nuit d'Amour par un Automne froid et humide...   Dim 29 Nov - 14:36

Kederick avait été absent du chateau pendant un petit moment pour affaires. Bien que les époux soient toujours aussi amoureux, Saint-Prigent sentait que son absence avait laissé quelques marques et après confession de son épouse, son pré sentiment était fondé. Aussi, après avoir eu sa discussion avec son épouse et avoir ressérré leurs lien, le Baron décida de reprendre sérieusement sa vie de couple en main et rendre son épouse rayonnante de bonheur, après avoir pas mal souffert ces dernières semaines.

Kederick travaillait comme a son habitude dans son bureau lorsque lui vint une idée en tête. Il alla trouver son épouse, la prit par la taille, l'embrassa dans le cou, lui mordilla délicatement l'épaule et lui susurra au creux de l'oreille, un sourire coquin aux lèvres:


- Mon amour, Fais-toi belle, ce soir, une surprise que tu n’oublieras pas de sitôt t’attend...
Ulan se retourna surprise, intriguée par l'audace de son Mari. De telles paroles la rendit complétement folle intérieurement. Son intérêt avait été piqué au vif et elle fut impatiente toute la journée.

Saint-Prigent prit son temps, préparant minutieusement sa surprise et donnant ses directives a Madeleine et Erwann pour que la surprise soit un succès total.

L'après-midi se traina en longueur tant Kederick était également excité de retrouver son épouse et lui montrer combien il l'aimait.

Quand vint le début de soirée, le Baron de Montfort fit envoyer par un valet une rose rouge avec un petit mot doux l'invitant à se rendre dans le hall d'entrée sur les coups de 8 h du soir.

A l'heure du rendez vous, Kédérick s'était fait beau. Il avait fait lavé ses longs cheveux et les avait noué. Il avait fait taillé sa barbe sentait bon les huiles essentielles couteuses venues d'Orient. Il attendit impatiemment sa Belle. Lorsque celle-ci parue, Magnifique, Rayonnante dans ses beaux atours, il fut sous le charme. Sa crinière d'or avait été relevée en un beau chignon, rabattu par un petit filet d'or incrusté de pierres précieuses. Ses boucles blondes retombées sur les bords de son visage blanc, laissant entrevoir son magnifique regard et ses levres sensuelles et charnues d'un rouge éclatant. Saint-Prigent fut saisit par la beauté de son épouse. Le temps ne semblait pas avoir d'emprise sur elle.
Une fois qu'elle l'eut rejoint, Kederick lui offrit son bras et la complimenta :
Tu es vraiment epoustoufflante mon coeur. Tu viens de réilluminer ma vie!

Les epoux prirent la direction d'un petit salon du chateau qu'il avait fait spécialement réagencé pour l'occasion en salle à manger, très intime. Des bougies brillaient, afin qu'une ambiance chaleureuse et cosy s'en dégage. Une petite table avait été installée, moins monumentale que celle de la véritable salle a manger, afin de conserver l'intimité des epoux. La décoration avait été soignée par Madeleine et Ulan, à coup sûr, fondrait de bonheur et s'y sentirait bien. Des fleurs avaient été disposées et la grande argenterie était sortie. Kederick voulait que son epouse se sente comme une Reine, Reine de son Coeur.

Kederick installa son épouse a table et prit place. Il fit signe au valet de les servir. Un repas très rafiné, mais point trop lourd pour ne point compromettre la suite des évènement. Kederick se ravissait de voir les yeux étincelant de son épouse. Elle semblait heureuse.
La conversation se poursuivit a table sur diverses choses.

Lorsque vint la fin du repas, le baron de Montfort se leva et s'installa derrière son épouse. De la meme manière que le matin, il lui souffla dans la nuque erotiquement, l'embrassa de quelques bisous dans le cou, derrière l'oreille. Il sentit son epouse se délecter du moment présent. C'est alors qu'il sortit un bandeau et le noua sur les yeux de son epouse. Il lui demanda de sa voix suave et sensuelle :


Es tu prete à passer l'une des plus belles nuit de ta vie?


Kederick la mena dans une petite chambre où tronait un magnifique Lit a baldaquin. La cheminée brulait et la douce chaleur qui en émanait fit monter le désir chez l'un et l'autre des epoux. Saint-Prigent avait veillé a ce que tout soit parfait dans la chambre. La chambre fleurait bon le jamin et l'orange. Il lui débanda les yeux et attendit qu'elle voit l'environnement créé par ses soins. Puis, il la regarda dans le fond des yeux, lui passa la main dans la nuque et l'attira a lui. Il l'embrassa et l'enveloppa alors de tout son amour. Saint-Prigent s'assit sur le lit, son epouse assise face à lui sur ses genoux. Il l'embrassa dans le cou, la nuque, lui mordilla le lobe de l'oreille. Il descendait caressa la poitrine volupteuse et généreuse de sa femme. Il l'embrassa et commença hoter son corset. Il commença a lui sucer le bout des seins, lui mordiller les tétons. Il sentit son epouse s'épanouir et sa poitrine se gonfler de désir. Kederick poursuivit sa descente dans les plaisirs et continua son chemin de baisers. Il prit son épouse dans ses bras musclés et puissants et l'étendit sur le lit. Il finit de lui oter ses robes, jupons et pantis et embrassa l'intérieur de ses cuisses. Vint alors le moment où le Baron se lança dans une pratique qu'il n'avait jamais encore expérimenté mais que la liaison avec Nahoma avait fait germé en lui. Timidement, il embrassa son epouse sur le sexe puis la lécha lentement au début puis de plus en plus vite, en tournant la langue... Kederick n'en cru pas ses yeux, son epouse se tortillait et se délectait de bonheur et de plaisir. Il innovait car ces pratiques sexuelles venues d'extreme orient lui avaient été contées par un viel ambassadeur pres le Royaume de Perse. Ne sachant trop comment s'y prendre, il laissait ses sens s'exprimer. Le seigneur des lieux n'en pouvait plus non plus. Son membre viril gonflé a bloc, il retenait son envie de sauter sur son epouse. Mais il souhaitait faire durer le ploisir de son épouse le plus longtemps possible...

Mon amour, je te veux toi ! Tu me combles tellement de joie que je veux d'autres enfants avec toi !

Alors Ulan, qui jusqu’à lors s’était laissée faire, ne manqua pas d’explorer l’anatomie de son mari qu'elle gorgé de dési à son endroit. Elle su le contenter avec un amour et une tendresse infinie. Kederick se laissa faire sous les assauts de sa femme.

Après plusieurs ébats tumultueux et passionnés, blottis l’un dans les bras de l’autre, encore vibrants de cet ineffable plaisir, les époux reprirent lentement leur souffle. Ils se regardèrent un long moment. Kederick carressait le beau visage de son epouse. Il l’aimait plus que tout au monde et l’avoir rien que pour lui, dans cette intimité le combla de bonheur. Il embrassa encore une fois sa belle poitrine puis sa gorge et ses lèvres. Il la serra contre son torse musclé et ils s'endormirent l'un pres de l'autre, heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chateaudemontfort.0forum.biz
 
Nuit d'Amour par un Automne froid et humide...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De L'amour ou Du Courage? { Braise de la Nuit & Amour Sourd }
» Fraîcheur de la nuit. Enlacement de la bête. Froid.
» ANASTASIA - ? une nuit d'amour sans lendemain pleine d'infinie ?
» (m) JAMES POTTER feat AARON JOHNSON
» Hey, mais on se connait ! [PV Riza Hawkeye / Roy Mustang]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chateau de Montfort :: Appartements des Epoux-
Sauter vers: