Bienvenue sur les Terres du Baron Louis de Saint-Prigent, en Lyonnais-Dauphiné - Forum Rôle-Play affilié aux Royaumes Renaissants
 
AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dans la chambre des époux.

Aller en bas 
AuteurMessage
Kederick
Admin
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Dans la chambre des époux.   Ven 20 Fév - 15:09

Kederick s'était éclipsé quelques instant des festivités avec sa jeune Epouse. Il la conduisit dans leurs appartements. Avant de rentrer, il prit un mouchoir et lui banda les yeux.

Mon Amour, j'ai une petite surprise pour toi. Je sais combien tu aimes les choses simples mais il me fallait impérativement te prouver combien je t'aime. Tu as déja fait tellement de choses pour moi....
Mes parents sont tous décédés et cela m'a été rapporté a la mort de ma soeur l'an dernier. Il s'agit là de biens de Famille, que mon ailleux a ramener des croisades en Extreme Orient il y a au moins 90 ans.
Etant à mes cotés la Chef de famille des Saint-Prigent, cela te revient de droit et je suis certain que tu sauras les porter avec élégance. Tu en disposes comme tu veux, c'est à toi, mon ange.


Kederick ôta le mouchoir et laissa son épouse voir son présent tous deux posés sur deux coussins de velour noir brodés d'or.Voici mon cadeau de mariage ma chérie.





Il serra doucement sa main et observa la réaction de son épouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chateaudemontfort.0forum.biz
Kederick
Admin
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: Dans la chambre des époux.   Ven 27 Fév - 20:04

Kederick faisait face à son épouse. Il se délectait de la voir les yeux brillants devant son cadeau de mariage. Ulan semblait ne plus avoir de mots. Il s’approcha doucement d’elle, se saisit du lourd collier et le lui accrocha. Il se colla a elle, caressa sa nuque et ses beaux cheveux blonds bouclés. Il s’enivra de son parfum. Il la prit par la taille, la caressa tout en l’embrassant sans le cou. Il sentit son épouse tressaillir de plaisir sous son assaut de baisers.

Kederick souffla doucement a l’oreille de sa femme :
Je te désire vraiment mon amour, je t’aime dit-il en se penchant pour lui donner un baiser.
Il l’enveloppa alors de ses grands bras et accueillit ses lèvres avec une tendresse infinie. Elle sentit sa force mâle durcir contre son ventre…


Ulan, enivrée par a chaleur de son corps attendait qu’il la prit à la taille et la retourna sur le dos. Elle était prête a se donner à lui tant ils avaient attendus avant la consommation de leur mariage. Mais Kederick ne la retourna pas sur le dos. Il fit tomber de ses doigts experts la robe de mariée bordeaux qu’elle portait, la laissant dans son plus simple appareil, sublimée par le collier de ses ailleux. Les époux tombèrent alors sur le lit à baldaquin. Le baron de Montfort caressa les jambes en remontant lentement vers le ventre tandis qu’il lui vcouvrait la gorges de petits baisers. Ulan s’abandonna à lui.
Elle roula sur le dos avec souplesse lorsqu’il se redressa, non pour s’étendre sur son corps mais rester simplement incliné au dessus d’elle, en appui sur un coude. Son regard bleu gris brillait à la lumière des bougies quand il posa la paume de la main sur l’un des magnifiques seins de son épouse. Kederick en frotta doucement la pointe rosée et tendue et des ondes voluptueuses se mirent à courir sous la peau d’une extrême douceur d’Ulan, de la poitrine vers le bas du ventre et l’intérieur des cuisses. Etonnée, émerveillée, elle ouvrait des yeux immenses en passant le bout de la langue sur ses lèvres.

Kederick approcha les lèvres de l’autre sein et en titilla la pointe qui s’était redressée sous son souffle. Grisée, Ulan cambra les reins, tendant la poitrine vers lui pour mieux s’offrir à ses caresses.

J’ai longtemps attendu ce moment mon amour, je veux que ce moment soit inoubliable.


Ulan ouvrait les yeux et le regarda au fond de son ame.

Un petit sourire au coin des lèvres, kederick déposa un baiser dans le creux de son épaule puis descendit vers sa gorge. Ulan frémit et eut un mouvement ondulant de tout le corps quand il glissa les mains sous ses reins et posa les lèvres sur son ventre., respira son odeur capiteuse, chemina jusqu’à l’aine et descendit encore…
Ulan eut un petit gémissement ; elle tourna la tête à droite, à gauche, les yeux grands ouverts. Les attouchements de son époux étaient aussi inattendus qu’indiciblement exquis… Kederick sentit son épouse haleter de plaisir.


Il passa ensuite le bras autour de ses épaules et, sans cesser de la caresser, plongea le visage dans son magnifique cou, serti de diamants. Ulan se mit à trembler de tous ses membres et serra ses bras autour de son mari. Un mouvement doux et subtil du baron la fit basculer et la baronne s’abîma dans un océan de délices. Les époux n’étaient plus seulement unit par les liens sacrés du mariage, ils ne faisaient désormais plus qu’un : ils étaient unis dans leurs chaires…, marqués l'un au sceau de l'autre.

Ulan, qui jusqu’à lors s’était laissée faire, ne manqua pas d’explorer l’anatomie de son mari et su le contenter avec un amour et une tendresse infinie. Kederick se laissa faire sous les assauts de sa femme.

Il l’aimait plus que tout au monde et l’avoir rien que pour lui, dans cette intimité le combla de bonheur. Il embrassa encore une fois sa belle poitrine puis sa gorge et ses lèvres.

Après plusieurs ébats tumultueux et passionnés, blottis l’un dans les bras de l’autre, encore vibrants de cet ineffable plaisir, les époux reprirent lentement leur souffle puis s’endormirent l’un à coté de l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chateaudemontfort.0forum.biz
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans la chambre des époux.   Lun 2 Mar - 17:19

Ulan se réveilla nue dans les bras de son époux. La nuit qu'elle avait passé, avec son amour, l'avait comblée de bonheur, de désir et de joie. Ked avait été plein de douceur et de tendresse. Sa force et sa puissance fut camouflée par une bouffée de tendresse et de caresses malicieuces.
Ulan regarda son époux nu. Elle l'observa et le senti respiré. Son souffle court l'empris de désir soudain. Elle embrassa son époux qui dormait encore. Elle le couvra de baisés sur les lèvres, les joues, le cou, le torse, le creux du ventre, l'entre cuisse, les cuisses, et les jambes. Elle descendit lentement, puis remonta doucement tout en caressant son époux sur tout le corps. Ked fut vite réveillé et enlaca son épouse. Elle s'offrit à lui... jusqu'au milieu de la journée.

Je t'aime mon amour. Tu es mien maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Kederick
Admin
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: Dans la chambre des époux.   Sam 4 Avr - 20:09

Le printemps avait fait son retour. Les jours rallongeaient et toute la maisonnée se tournait vers l’extérieur. Kederick avait demandé à l’intendant de faire aménager des jardins dignes d’une princesse pour son épouse car il savait combien Elle aimé les plantes et fleurs. Un beau soir d’avril, après une journée particulièrement chaude et ensoleillée, l’air été doux et après le diner, les époux avaient décidés de se promener. Ces moments privilégiés étaient de ceux que préféré le sieur de Saint-Prigent. Les époux profitèrent de la splendeur du lieux et de l’atmosphère calme et paisible qui régnait en leurs terres, loin des tumultes et des soucis de la vie politique Dauphinoise. Ils s’approchèrent de la cascade qu’Ulan avait fait installée et s’assirent l’un contre l’autre, main dans la main. Kederick faisait face à son épouse. Il se délectait de la voir les yeux brillants, Amoureuse. Il s’enivra de son parfum. Il la prit par la taille, la caressa tout en l’embrassant dans le cou. Il sentit son épouse tressaillir de plaisir sous son assaut de baisers. Kederick souffla doucement à l’oreille de sa femme : Je suis heureux d’etre là en ta compagnie. Je souhaiterais que cet instant dure à jamais. Je veux que tu saches combien je t’aime[/b] dit-il en se penchant pour lui donner un baiser.
Il l’enveloppa alors de ses grands bras et accueillit ses lèvres avec une tendresse infinie.

La fraicheur nocturne se faisant sentir, Ulan eu un frisson. Kederick sourit puis l’enveloppa dans sa cape en la blottissant contre lui pour la réchauffer. Le baron et la Baronne rejoignirent le Château. Le Baron se sentait particulièrement amoureux et vigoureux ce soir là. Il était d’humeur taquine. En remontant les escaliers vers leur appartement, Kederick dit à Ulan, une lueur malicieuse dans son regard océan
: [b]Mon amour, je suppose que tu te souviens de notre sortie de l’Eglise lors de notre mariage… Nous avions fait des plans qui ne se sont à mon grand regret, pas encore concretisés !

Il attrapa son épouse et commença a la chatouiller de toute part. Ulan, surprise se mit a crier de rire et se tortilla tel un asticot. Le baron relacha son etreinte et lui souffla alors qu’elle montait l’escalier a plus vive allure: prend de l’avance et va te cacher ; le loup à faim ce soir !

Ulan hilare partit en trombes se cacher. Il est vrai que le château fut assez vaste pour pouvoir se cacher aisément. Kederick descendit les escaliers, et demanda a son intendant de prier les domestiques de rester au rez de chaussé sans quoi, il les congédierait. Pres de 5 minutes s’étaient écoulées que le Baron gravit une a une les marches pour chercher son épouse. Arrivant au premier etage, il vit gisant sur le sol la lourde robe de velour que son épouse avait quitté. Kederick eu un sourire en coin en imaginant un cache cache fléché avec des attributs de plus en plus significatifs, ce qui lui laissa présager que son épouse l’avait parfaitement entendue et était dans le meme etat que lui. Il commença a fouiner ça et là, sans grand succes. Il fit rapidement toutes les pièces de l’etage et en conclu qu’elle avait fuit directement à leur étage. Effectivement, Il retrouva un de ses jupons et un corset. L’intérêt de Kederick s’éguisa encore un peu plus. Il s’arrêta un moment, guettant le moindre bruit. Rien. Il réfléchit a l’endroit où sa femme aurait pu aimer se cacher. Il passa par son cabinet et constata que sa moitié lui avait laissé un présent sur sa table de travail ; son pantis, ce qui signifiait qu’Elle était entièrement nue. Il pensa immédiatement à la Bibliothèque. Il s’y rendit vite fait et examina les lieux. En apparence Rien. Soudain, Kederick aperçut les lourds rideaux trembler. Il était encore loin quand il déclara de sa voix amusée et douce et tendre : Je t’ai trouvé ! montre toi !

Ulan montra son joli minois de derrière le rideau lui cachant la vue de son magnifique corps. Kederick approcha a grands pas vers Elle mais soudain elle se mit à courir et sortie de la pièce par l’autre issue. Il fut surpris et rit du tour que lui avait jouée son épouse. Il vit sa magnifique silhouette se déployer et courir telle un félin. Il se pressa et couru à son tour pour la rattraper. Ulan riait aux eclats dans les couloirs et ceci redoublèrent en instensité lorsque Kederick la prit dans ses bras puissants. Le baron riait aussi de bon cœur. Il l’embrassa tendrement et lui :
Le loup t’a eu. Il va te manger tout cru ! Ulan se débattit faiblement tant la chaleur qui émanait de Kederick la cajolait. Les époux regagnèrent leur chambre. Kederick se jeta sur sa proie tel un véritable loup affamé tout en prenant bien garde de ne pas être trop sauvage. Il l’asaillit de caresses et de baisers.. Elle était prête a se donner à lui, il la sentait mollir à chaque étreinte langoureuse. Le baron de Montfort caressa les jambes en remontant lentement vers le ventre tandis qu’il lui couvrait la gorge de petits baisers. Ulan s’abandonna totalement à lui.

Kederick approcha les lèvres de ses seins pommelants et en titilla et suça les pointes qui s’étaient redressées sous son souffle. Grisée, Ulan cambra les reins, tendant la poitrine vers lui pour mieux s’offrir à ses caresses.

Son regard bleu océan brillait à la lumière des bougies quand le baron déposa un baiser dans le creux de l’épaule de son épouse puis descendit vers sa gorge. Ulan frémit. Un petit sourire au coin des lèvres, kederick lui dit : Mon amour, je t’aime tant. Ulan ouvrait les yeux et le regarda au tréfond de son ame, ce qui lui transperça le coeur.
Je veux te faire les plus beaux enfants du monde. Pleins de magnifiques Saint-Prigent dont une ou deux filles aussi belles que leur mère ! Ulan lui sourit et l’embrassa langoureusement. Elle eut un mouvement ondulant de tout le corps quand il glissa les mains sous ses reins et posa les lèvres sur son ventre et descendit plus bas pour s’adonner à des plaisir venus d’Orient dont son père lui avait parlé. Ulan eut un petit gémissement ne connaissant pas encore ces plaisirs. Elle tourna la tête à droite, à gauche, les yeux grands ouverts haletant de plaisir.
Les époux s’adonnèrent ensuite à un cache cache sous les draps, l’un et l’autre se dominant a tour de rôle. Ulan manifestement aimait les chevauchées, ce qui ne manqua pas d’amuser Kederick. Ce dernier passa ensuite le bras autour de ses épaules et, sans cesser de la caresser, plongea le visage dans sa poitrine généreuse. Ulan se mit à trembler de tous ses membres et redoubla l’etreinte de ses jambes autour de la taille de son mari..

Après plusieurs autres ébats tumultueux et passionnés, Kederick était éreinté, ayant donné le meilleur de lui-même. Le baron et la Baronne, blottis l’un dans les bras de l’autre, encore vibrants de cet ineffable plaisir s’endormirent profondément. Peut-être qu’Aristote leur donnera t il la joie de devenir parent. En tous cas, ils s’en donnaient les moyens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chateaudemontfort.0forum.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans la chambre des époux.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans la chambre des époux.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mais que pouvons nous bien faire dans une chambre...
» J'crois que même dans ma chambre c'est moins le bordel que dans ma tête
» Chambre de Nina et Marina - Une autre personne veut nous rejoindre ? :)
» Que ce cache-t-il dans ce briquet ? (terminée)
» Philippe vient pour une chambre(Mirta)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chateau de Montfort :: Appartements des Epoux-
Sauter vers: